Les passages parisiens
     

Les passages parisiens

"Nana adorait le passage des Panoramas" écrit Zola, "quand elle trainait elle ne pouvait s'arracher des étalages"